L’état des lieux : Soyez précis !!!

 

L’état des lieux doit comporter un certain nombre d’éléments dont nous avons jugé bon de dresser la liste non exhaustive !

–  L’adresse exacte des lieux loués

–  Dates d’entrée et de sortie des lieux

–  Nom et adresse du bailleur et du locataire

–  Stipuler l’installation :

  • Présence d’un ballon d’eau chaude ou d’une chaudière ? Individuel ou collectif ?
  • Chauffage au gaz, électrique, etc. ? Individuel ou collectif ?

–  Effectuer le relevé des compteurs (eau, gaz, électricité) à l’entrée et la sortie des lieux

 Passer en revue chaque pièce du logement en prenant soin d’ausculter les murs, les plafonds, les sols et les équipements. Veillez à être le plus honnête possible lorsque vous qualifiez l’état des parties locatives. (Neuf, Bon état, Etat d’usage ou Mauvais état)

–  Bien noter combien de clés vous sont remises et à quoi elles sont-elles destinées ? (verrous, serrure porte d’entrée, boîte aux lettres, accès immeuble, bip accès parking, accès aux caves…)

Ne négligez aucun détail lorsque vous effectuez l’état des lieux avec le propriétaire. Vous devez rendre le logement dans l’état où vous l’avez trouvé à l’entrée dans les lieux. Lorsque vous rendez les clés, si dégradation il y a, vous risquez d’être imputé d’une partie, voir de la totalité de votre caution.

L’état des lieux

 

L’état des lieux est un document obligatoire lors d’une location. Il est à établir au début et à la fin de la location. Celui-ci permet d’attester qu’un locataire peut être la cause d’une dégradation. Même si ce peut être long et fastidieux, il est essentiel de bien la faire et d’être très attentif. En effet si un défaut est présent dans le bien immobilier, mais qu’il n’est pas indiqué sur ce document, à la sortie de la location, le propriétaire peut vous demander de faire les réparations alors que vous pouvez n’y être pour rien.

Le plus simple pour faire un état des lieux est de télécharger notre fiche ou sont indiqués tous les points à vérifier afin d’être sûre de ne rien oublier. Ce document devra être joint au contrat de location. Les deux états des lieux doivent être établis à l’arrivée du locataire, avant qu’il y emménage avec ses meubles et après qu’il y soit parti une fois que l’appartement ou la maison est vide.

L’état des lieux doit être fait par les deux parties, le bailleur et la locataire. La propriétaire peut demander à un huissier de justice d’établir l’état des lieux, dans ce cas les frais seront à sa charge. Si les parties n’arrivent pas à se mettre d’accord, ils peuvent également demander à un huissier de le faire, mais dans ce cas les frais d’huissier sont divisés en deux.

L’état des lieux doit être le plus complet possible, pièce par pièce meuble par meuble, l’état du plafond, des murs, de la peinture. Mais également relever les compteurs d’eau d’électricité et de gaz. Il faut être le plus précis possible dans la dénomination des meubles par exemple et bien différencier armoire dans une même pièce par exemple. Les deux états des lieux se font sur le même document qui contient deux colonnes : à l’arrivée et au départ.

Le mois de chauffe permet au locataire de faire modifier l’état des lieux durant le premier mois en cas de défaut important du par exemple à un défaut de conception.

Forcement au cours d’une location surtout si elle dure plusieurs années le bien immobilier s’use, le vieillissement du logement est donc à la charge du propriétaire. Cependant, le locataire doit effectuer les petites réparations tout au long de sa location, à sa sortie il doit par exemple boucher les trous qu’il aurait faits pour accrocher un tableau.